Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 17:01

3. Les Whiteness Studies

 

Ne peut-on penser des identités intersectionnelles qu'en prenant pour objets des femmes noires ? Des femmes noires lesbiennes ? Des femmes noires lesbiennes et pauvres ? Ne pense-t-on la race qu'avec les Noirs, le sexe qu'avec les femmes, la classe qu'avec les ouvriers ?... (bé non bien sûr ehe...)

[Les caractéristiques du dominant sont invisibilisées : le Blanc n'a pas de couleur, le parisien n'a pas d'accent... ;p]

Ce qu'on appelle les Whiteness Studies consiste à porter son attention sur les dominants, en tant qu'ils sont, eux aussi, situés, marqués, en tant qu'ils incarnent tout autant que la femme noire lesbienne l'imbrication de la classe, du « sexe », de la « race ». C'est par exemple la démarche qu'ont adoptée Elsa Dorlin et Catherine Achin quand elles ont pris pour objet le corps de Nicolas Sarkozy, dans leur article Nicolas Sarkozy ou la masculinité mascarade du Président.

Ces recherches s'inscrivent dans l'héritage des « épistémologies du point de vue ». Pour produire de la bonne science il faut objectiver le sujet connaissant : savoir ce que l'on ne pourra pas voir, du fait de sa situation de connaissance ; il ne suffit pas d'énoncer au début de chaque article / prise de parole du chercheur/de la chercheuse « je suis une femme blanche bourgeoise etc. » (comme une sorte de rituel de contrition), comme si prendre conscience de ses propres privilèges suffisait à ne plus exercer de pouvoir / à effacer l'effet de son point de vue.

Pour produire de la bonne science, énoncent les courants de l'épistémologie du point de vue, il faut d'une part confronter de multiples points de vue différents, et d'autre part reconnaître le privilège épistémologique des points de vue dits minoritaires.

 

4. Le féminisme post-colonial

 

Cette quatrième et dernière façon de répondre puise à de multiples sources. Pour Elsa Dorlin, the texte de ce courant est l'article de Chandra Talpade Mohanty : Sous le regard de l'Occident : recherche féministe et discours colonial. Cet article est traduit pour la première fois en français dans le bouquin ; c'est une version remaniée de celui d'abord édité en 1984.

Ce courant fournit en particulier des outils pour penser les résistances.

 

[ Avec la bénédiction d'E.D., je me suis ruée sur le dit article après avoir lu deux fois l'introduction et l'article d'Evelyn Nakano Glenn. Et je suis tombée sur un os : j'ai été très déstabilisée par Mohanty. J'y reviendrai sans doute dans un post ultérieur... (comme je sais que ça doit passionner les foules... ;p) ]

Partager cet article

Repost 0
Published by Alix - dans Elsa Dorlin
commenter cet article

commentaires

lulu 02/04/2010 17:36


Ah ben non je ne connais pas mais justement tu donnes envie de connaître!!!


Alix 02/04/2010 20:30



ah ! alors dès que je finis le Dany, j'essaie d'effeuiller Mohanty ! - mais je crains de décevoir un peu... Ma
lecture fut ... laborieuse :p



lulu 01/04/2010 22:27


J'attends de pied ferme l'article sur Mohanty, alors, c'est un vrai teasing!!!


Alix 02/04/2010 17:24



Salut Lulu ! Pour de vrai ?... (ben ça alors ;p) Tu le connais cet article ? ou Mohanty ? j'avais écrit une sorte de mail-fleuve-qui-se-jette-dans-la-mer à ce sujet, je vais le transformer en
sorte de post-qui-se-jette-par-la-fenêtre sur la Méduse alors... faudra me dire si j'ai rien compris à Chandra !!



Présentation

Où êtes-vous ?

Chez la méduse. Glânez comme bon vous semblera.
Vous trouverez ici de petits comptes-rendus de bouquins que j'ai lus (plus souvent de passages / chapitres), ou (plus rarement) de cours / séminaires / conférences auxquels j'ai assisté. (Je veillerai à user les citations avec modération, si !)
Ces petits topos seront situés : c'est moi qui parle, j'écrirai donc ce que j'ai compris / pas compris, ce que j'ai aimé, ce qui m'a intéressé, ce avec quoi je suis en désaccord, etc. Les réactions sont très bienvenues. Vous y trouverez aussi épisodiquement des récits - de choses vues, entendues, autour de moi.
Thèmes abordés chez la méduse : féminisme, théorie féministe, genre - militantisme, sciences sociales, racisme aussi (... etc.?)
Pour quelques explications sur la méduse qui change en pierre et vaque à son tas, vous trouverez un topo ici. D'avance merci pour vos lectures.

Pages