Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 09:47

 

Pour le Point G de la Bibliothèque Municipale de Lyon.

g.gif

La BM de Lyon dispose d'un centre de ressources sur le genre (« identités, sexualités, mémoire gay et lesbienne ») ; on peut s'y rendre en vrai (il est situé dans la centrale obèse de la Part-Dieu), et / ou se balader sur leur site internet.

On peut consulter en ligne tout un tas de docs. Les conférences filmées sont une véritable mine.

Des bibliographies sont également proposées.

 

Seule petite interrogation-déception en forme d'accent circonflexe : dans tous les textes de présentation, nulle part le mot « féminisme » n'apparaît, et même pas dans l'article « qu'est-ce que le genre ? » qui commence par une citation de Beauvoir – comme si le féminisme n'avait rien à voir avec la choucroute, comme si les études gay et lesbiennes n'étaient pas intimement liées aux études féministes, comme si tout le travail de déconstruction du naturel et d'élaboration du concept de genre n'avait pas été d'abord mené par des penseuses féministes...

 

Volonté explicite ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alix - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

Noah 15/10/2010 20:56



Merci pour les liens ! 


Je suis totalement d'accord sur le fait que se dire féministe revient à prendre une grosse insulte etc, mais par contre pr "osez le féminisme" je suis pas du tout sûre que ce soit fait dans la
peur des stéréotypes, pas du tout même pour connaitre les gens qui y sont et l'esprit dont ça a été créé...Le titre s'adresse plus aux autres qu'à elles je trouve, et ça répond au contexte ds
lequel on est, dépréciation du féminisme et tout, mais je vois pas (si c'est que tu as voulu dire, sinon oublis ce que je dis) qu'elles sont gênées avec le mot...moi justement j'ai été attirée
par le nom de ce groupe car je l'ai pris comme une incitation à passer au-delà des stéréotypes


encore une fois, si tu disais pas qu'elles avaient peur du mot, oublies mon commentaire, c'est pas de la polémique, c'est juste au cas où c'est ce que tu disais 



Noah 15/10/2010 20:19



tu sais une fois dans une réu féministe y'avait des filles qui étaient pour que le groupe ne se définisse pas comme "feministe" au motif que le mot était trop péjoratif...



Alix 15/10/2010 20:49



Rha, ouais, c'est terrible.... à la fois c'est drôle (AHAHA) et en fait, c'est pas drôle du tout.... ça veut dire que tout le travail de bourrage de crâne propagande fonctionne bien (sur le fait
que les féministes sont des hystériques, que c'est "excessif", que c'est pour la guerre des sexes, et / ou pour la domination des femmes, etc.) (puis bon, paraît que c'est pas sexy aussi - pour
être glamour faut pas être trop féministes). Le nom de l'assoc veut un peu dire ça aussi : "osez le féminisme" - sous-entendu : ouais c'est dur à porter comme stigmate mais osons quand même...
(bon sauf que eux / elles ont pas été jusqu'à virer le terme... tout de même !!)


A ce sujet, pour une bonne et franche partie de rigolade, ya la super interview de Marie Drucker (la présentatrice du journal de TF1) :


"France Soir : Êtes-vous féministe dans l’âme ?
Marie Drucker : Absolument pas. Je pars du principe que les hommes et les femmes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Le féminisme, pour moi, c’est déjà une forme de sectarisme."


faut lire le truc à la fin de l'article des Entrailles de mademoiselle, là :


http://www.entrailles.fr/index.php?post/activit%C3%A9s-estivales


c'est poilant !!! (en fait, se dire féministe, c'est un peu comme se revendiquer Gouine rouge, salope, super-salope, queer  ou quelque chose comme ça...)



Présentation

Où êtes-vous ?

Chez la méduse. Glânez comme bon vous semblera.
Vous trouverez ici de petits comptes-rendus de bouquins que j'ai lus (plus souvent de passages / chapitres), ou (plus rarement) de cours / séminaires / conférences auxquels j'ai assisté. (Je veillerai à user les citations avec modération, si !)
Ces petits topos seront situés : c'est moi qui parle, j'écrirai donc ce que j'ai compris / pas compris, ce que j'ai aimé, ce qui m'a intéressé, ce avec quoi je suis en désaccord, etc. Les réactions sont très bienvenues. Vous y trouverez aussi épisodiquement des récits - de choses vues, entendues, autour de moi.
Thèmes abordés chez la méduse : féminisme, théorie féministe, genre - militantisme, sciences sociales, racisme aussi (... etc.?)
Pour quelques explications sur la méduse qui change en pierre et vaque à son tas, vous trouverez un topo ici. D'avance merci pour vos lectures.

Pages