Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 09:02

Un petit aperçu des 12 histoires que rassemble Pas un jour.

(Dans la suite de mes textes, je désignerai les récits par leur lettre (B*, D*...), qui donne aux chapitres leurs titres, et par lesquelles Anne Garréta désigne les différentes femmes du roman.)

 

Un. B* Désir, tenu secret, peut-être réciproque ; hésitations, scènes imaginées, ça n'aboutira pas.

Deux. C* Envahissement puissant du désir. Cette femme ne lui plaît pas, mais elle a réussi à la séduire ; la narratrice tente de résister, de s'opposer à la montée de son désir, mais c'est en vain.

Trois. D* Une femme hétérosexuelle l'utilise, dans une configuration finalement purement hétérosexuelle, comme l'instrument de son plaisir.

Quatre. E* Une femme hétérosexuelle, un peu timorée et craintive, se laisse aller à son désir pour la narratrice, qui fait, un peu éteinte, ce que l'on attend d'elle.

Cinq. H* Jeux de séduction, de galanterie et de théâtre dans une boîte de nuit, entre la narratrice, masculine, et une femme ultra-féminine qui s'avèrera être une trans mtf.

Six. I La femme ici n'est pas une femme, mais une voiture – grâce à laquelle elle sillonne l'immensité des paysages états-uniens.

Sept. K* Une profonde amitié qui se transforme en relation érotique, dont la narratrice réalise que c'était aussi une histoire d'amour.

Huit. L* Une enfant qui s'attache à elle ; la foule qui cancane voit d'un œil mauvais cette relation et l'interprète comme un amour imaginaire de l'enfant pour un « prince charmant ».

Neuf. N* Un amour de jeunesse, raconté sur le mode guerrier de la conquête, mais qui ne révèlera que la vanité et la bêtise de la narratrice, alors bien jeune.

Dix. X La narratrice sait qu'une jeune femme, dans un groupe d'une quinzaine, la désire, mais elle ne saura jamais laquelle ; son imagination travaille.

Onze. Y* Une sorte d'alter ego de l'univers mondain de la littérature

Douze. Z* Deux amantes.

 

(Mwouais, désolée, les deux dernières histoires sont bien pauvrement ramassées ici, mais l'histoire onze m'a gonflée, tandis que dans la douzième le désir et l'attachement m'apparaissent simples, sans arrêtes.)

 

paquerette.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Où êtes-vous ?

Chez la méduse. Glânez comme bon vous semblera.
Vous trouverez ici de petits comptes-rendus de bouquins que j'ai lus (plus souvent de passages / chapitres), ou (plus rarement) de cours / séminaires / conférences auxquels j'ai assisté. (Je veillerai à user les citations avec modération, si !)
Ces petits topos seront situés : c'est moi qui parle, j'écrirai donc ce que j'ai compris / pas compris, ce que j'ai aimé, ce qui m'a intéressé, ce avec quoi je suis en désaccord, etc. Les réactions sont très bienvenues. Vous y trouverez aussi épisodiquement des récits - de choses vues, entendues, autour de moi.
Thèmes abordés chez la méduse : féminisme, théorie féministe, genre - militantisme, sciences sociales, racisme aussi (... etc.?)
Pour quelques explications sur la méduse qui change en pierre et vaque à son tas, vous trouverez un topo ici. D'avance merci pour vos lectures.

Pages